Faire affaire avec des colverts

Hier matin, mon fils et moi-même allâmes donner du pain sec aux canards. Mon fils de cinq ans en lança à proximité d'un colvert qui ne réagit pas. Il essaya encore et le canard lui dit avec mépris : "Non mais c'est bon là ! c'est fini, on est passés à autre chose, on en est au sans gluten à présent."
Les canards avaient reçu une meilleure offre, ou ils le croyaient, et notre pain sec ne valait plus rien à leurs yeux alors que la semaine précédente ils s'étaient encore jeté dessus avec gourmandise.
 
Alors je m'énervai, expliquant que "non mais c'est pas possible ! ça fait deux ans qu'on leur apporte du pain régulièrement, ils peuvent pas nous faire ça !" Et mon fils m'arrêta, posant sa main sur mon épaule pour me réconforter : "Mais Papa, ne t'inquiète pas, c'est normal, on appelle ça le principe de l'offre et de la demande."
 
Les canards avaient trouvé mieux. Enfin, mieux, c'est ce qu'ils croyaient, ce qu'on leur avait fait croire ! Un gars avait réussi à les convaincre que le pain sans gluten était meilleur pour leur santé, leur ramage, l'environnement ou je ne sais quoi. Mon fils de poursuivre :
-On a deux possibilités, Papa, pour récupérer le marché.
-Alors dis-mois lesquelles Monsieur je sais tout de mes deux.
-Soit on trouve mieux à leur refourguer que notre vieux pain, soit on leur fait croire que notre pain est en réalité meilleur que leur truc sans gluten là.
-Comment on fait pour choisir ! 
-Mais Papa, enfin ! on choisi selon notre propre intérêt !
-C'est pas immoral ?
-Pas du tout, le but c'est aussi qu'ils soient contents sinon c'est grillé d'avance.
 
Après une discussion dont je vous passe les détails, on s'est cachés pour observer la fameuse livraison de pain sans gluten. Il fallait voir ça ! Nous décidâmes de réunir les canards :
-Canards ! Canes ! Poussins ! Nous vous avons observés et nous sommes en mesure de vous parler de vous. Savez-vous d'où vient le pain sans gluten dont vous raffolez tant ? D'une boulangerie industrielle ! Une employée préfère vous le donner plutôt que de le voir partir à la poubelle ! Vous remplacez quoi alors ? Vous remplacez la poubelle ! Vous ne valez pas mieux ? Si vous valez mieux que ça ! Et comment vous a-t-elle distribué ça, ce produit d'usine dont on ne sait quel additif il contient ? Elle a vidé le sac rapidement, vulgairement, sans un seul geste amical, sans réelles intention ! Résumons : Vous faites les poubelles pour une usine sans recevoir plus d'attention que ça ! Canards, nous vous apprécions, nous aimerions que ça change. Nous vous proposons notre pain que vous saviez apprécier encore récemment, c'est une valeur sure, et nous vous le distribuerons avec attention, affectueusement, à chacun d'entre vous ! Qui veut être la poubelle d'une usine ?
-Pas nous ! crièrent les canards.
-Qui veut du pain artisanal offert affectueusement ?
-Nous ! s'exclamèrent les canards avec appétit.
 
NB: Le pain peut nuire à la santé des canards.
Autres articles
Le vendeur, c'est l'acheteur
5 objections de prospects
Gagner beaucoup avec l'e-mailing
Faire affaire avec des colverts
Types d'applications web
Conception d'une application web